Skip to content

La pile du pont d’Audrey Betsch

3 mai 2012

Cloé est infirmière de nuit dans un service de soin aux cancéreux. Le jour, lors de ses périodes de gardes alternées, elle a sa fille, période où elle tente de tenir la barre. Les jours de solitude elle vivote entre sommeil, clopes, mal-être, tentation de mort et lutte contre elle-même et les souvenirs d’une enfance ravagée. Régulièrement elle consulte et à chaque fois le trajet en voiture jusque chez le thérapeute fait émerger l’envie de se foutre dans la pile du pont de Baziège. Manque de courage ou sursaut de vie ? Le pont est passé et la vie doit continuer.

J’ai eu l’impression que les seuls moments de répit de Cloé sont ceux durant la nuit où elle est confrontée à la souffrance des autres, eux vont mourir alors qu’il ne le veulent pas et elle ne désire plus vivre alors qu’elle le doit, triste situation. Pourquoi eux ? Pourquoi elle ?

Régulièrement Cloé tente de reprendre pied, pas pour elle non, pour sa seule raison de vivre : sa fille. Alors elle se prépare, elle aère, nettoie, prépare un doux cocon où pouvoir se réfugier avec la petite loin du monde et de la souffrance, puis dans la seconde est submergée par une vague de mal-être et fuit. Laisse un message à son ex pour qu’il garde l’enfant et part comme si elle pouvait fuir son malheur.

 Audrey Betsch est économe de mot, point d’emphase dans ce texte. Du brut, du vif, du perçant et c’est surement ce qui rend le lecteur si proche de Cloé. J’ai eu mal pour elle, j’ai eu peur aussi, peur de ses choix, de ses désirs. Il faut parfois être au bord du gouffre penché vers le vide pour se rendre compte que l’on ne veut pas tomber.

espace

La pile du pont de Audrey Betsch

Editeur : Numeriklivres

ISBN : 978-2-89717-015-8

Parution : février 2012

Prix : 3,99 €

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 200 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :