Skip to content

J’attends la Kube !

1 juillet 2016

la-kube

J’adore des surprises et les cadeaux ! Je suis abonnée depuis longtemps à une box beauté mais je n’avais pas encore eu l’occasion de tester la Kube dont je suis l’évolution depuis son lancement, et bien c’est chose faite ! N’étant jamais mieux servie que par sois-même j’ai passée commande et l’attend avec impatience.

Voici les pistes que j’ai fourni au libraire qui va concocter ma Kube :

Genre : littérature étrangère

Envie de : réfléchir

Et plus précisément : Je souhaite découvrir un livre de littérature contemporaine étrangère me permettant de découvrir une histoire de vie, de culture, de passion. J’aime découvrir l’histoire (petite et grande) via la littérature.

Les livres déjà lu correspondant à cette envie :

Banks Russell – Lointain souvenir de la peau, Braver Adam – 22 novembre 1963, Canin Ethan – América América, Murgia Michela – Accabadora

Nous découvrerons dans quelques jours le livre que le libraire aura estimé correspondre à mes désirs.

 

Brooklyn l’essentiel de Manon Lemoine et Eva Sakellarides

29 juin 2016

brooklyn

Lorsque je pars en voyage j’aime au préalable découvrir les blogs de globe-trotter et de locaux permettant de sortir des sentiers battus, de découvrir des lieux insolites,…. Je m’arme toujours de guide conventionnel mais pars en ayant noté de nombreuses adresses trouvées au gré de mes recherches.

Ce petit guide correspond exactement à cela ! Manon Lemoine est journaliste et vit à Manhattan, Eva Sakellarides est photographe et vit à Brooklyn. Elles ont parcouru Brooklyn durant des mois, ont arpenté les rues, flâné, levé les yeux, discuté avec des Brooklynites, testé tables et terrasses, et découverts des boutiques confidentielles. Leurs passions pour ce quartier est palpable ! Ce guide nous transporte des graffitis de Bogart Street à la friperie Harold and Maud où chiner des blouson teddy et des sacoches d’ouvriers, en passant par le chalet Milk and Roses pour déguster des pancakes au gingembre en choisissant un livre dans la bibliothèque.  Le petit format du livre permet de la glisser dans la valise ! En refermant ce guide je n’ai qu’une envie : faire mes bagages !

Je remercie chaleureusement Babelio et les Editions Nomades pour l’envoi et la découverte de ce livre.

 

♦ Brooklyn l’essentiel de Manon Lemoine et Eva Sakellarides

Editeur : Les Editions Nomades

ISBN : 9791090163539

Parution : avril 2016

Pages : 160

Prix : 8,50 €

Saint-Maur en poche le 18 et 19 juin 2016, courez-y !

12 juin 2016

smPoche-2016-popup-01-v2-copie

Saint-Maur en poche c’est un salon accessible à tous et aux portefeuilles (mais serai-ce un zogma ?!). Aucun droit d’entrée, un salon sur une place ombragée (changement d’adresse cette année, auparavant le salon était sur le parvis du RER), pour le prix d’un « grand format » vous pouvez acheter 3 livres de poche et clou du spectacle : des auteurs incroyables, disponibles, sympathiques et qui dédicaceront vos livres de poche !

C’est tous ce que j’aime dans ce salon, ici nous ne sommes pas dans le grand barnum des maisons d »éditions et de l’entre soi, mais dans un salon ouvert, où vous pouvez flâner, rencontrer des auteurs et limiter votre budget !

Cette année c’est l’Angleterre qui est à l’honneur. D’ailleurs en hommage à la reine toujours bien chapeautée venez avec votre plus beau couvre-chef !

Le parrain de cette édition est David Nicholls (Un jour, Pourquoi pas ?,…) que vous pourrez rencontrer dimanche à partir de 10h30. La marraine est Victoria Hislop (L’Île des oubliés,  Le Fil des souvenirs, Une dernière danse,…) que vous pourrez rencontrer samedi et dimanche à 15h.

Ils seront accompagnés de compatriotes anglophones et rejoins par des auteurs américains : R.J. Ellory (Seul le silence,…), Susan Fletcher, Kate Morton, Erin Hunter (Victoria Holmes), Angela Huth, Eva Rice, Sam Millar, Nickolas Butler, Thomas H. Cook, Carol Rifka Brunt.

Et comme chaque année l’occasion de rencontrer des dizaines d’auteurs français parmi lesquels : Alexis Aubenque (Un automne à River Falls,…), Michèle Barrière (Meurtres au potager du roy,…), Léonor Des Recondo (Rêves oubliés,…), Ingrid Desjours (Echo,…), Dokmak Boris (Les Amazoniques,…), Jacques Expert (AdieuLa femme du monstre,…), Michel Moatti (Retour à Whitechapel,…), Claude Quetel (Une ombre sur le Roi-Soleil, l’affaire des poisons,…), Michel Sapanet (Chroniques d’un médecin légiste,…),…

Infos pratiques : ici

100 librairies parisiennes à la fête le 3 juin 2016 !

27 mai 2016

le pari des libraires

100 libraires indépendants se sont lancé un défi : durant une soirée dans chacune, en présence de nombreux auteurs et artistes : des animations, des dédicaces, des concerts, des lectures, des jeux, des expositions….

Pour l’occasion un bus des années 30 sillonnera la capitales de librairies en libraires.

L’événement est parrainé par le dessinateur Riad Sattouf (L’arabe du futur, Les cahiers d’Esther,… ) qui deviendra le libraire d’un soir à la Maison de la Poésie (Passage Molière 157 rue Saint-Martin 75003 Paris).

Buvez un punch chez Comme un roman et, par vos mots sur un livre, participer à la vitrine « Le pari des lecteurs » ; rencontrez Olivier Cadiot (Histoire de la littérature récente) aux Cahiers de Colette ; découvrez des portraits d’artistes chez Argentic ; feuilletez le livre d’or de Bulles en vrac ; dégustez du vin de Bourgogne à la librairie Fontaine Sèvre ; explorez le cerveau des libraires à la Libreria ; débusquez les intrus à L’invit’à lire ; laissez faire le hasard Aux livres, etc. ;… et bien plus encore !

Cul de sac de Douglas Kennedy

7 mai 2016

cul de sacJ’ai découvert Douglas Kennedy il y a plus de 10 ans avec L’homme qui voulait vivre sa vie que j’avais littéralement dévoré. Il me semble en avoir lu 2 autres puis avoir eu l’impression que les ficelles étaient un peu les mêmes. J’ai chroniqué Combien ? il y a quelques années, livre au positionnement différent de ses habituels romans. Lorsque que Virginie, une collègue, m’a déposé sur mon bureau un Douglas Kennedy je suis restée un peu dubitative…. Et j’ai commencé Cul de sac.

C’est un Douglas Kennedy sous acide ! Une histoire déjantée, drôle, incroyable, une écriture impulsive et un vocabulaire trash, argotique et jubilatoire !

Oublié tout ce que vous savez sur Douglas Kennedy, ses page turner plaisant mais attendus et revenez aux sources de ce premier roman.

Nicholas à 38 ans, il est pigiste pour la presse régionale et n’a jamais quitté les Etats-Unis. Face à une vie professionnelle morne et sans grands projets il décide de claquer ses économies et de partir à Darwin en Australie. Il débarque en pleine été dans une contrée écrasée par la chaleur moite. Nicholas achète un combi Volkswagen à deux illuminés et part vers le bush. Apres des heures de route à travers le désert il percute très violemment un kangourou. Après avoir réparé le combi Nicholas fait halte à Kununurra où il rencontre Angie, une auto-stoppeuse. Il se rapproche et la romance (de situation….) dure jusqu’aux plages de Broome.

Nick commence déjà à être fatigué par se road trip qui ne ressemble pas au fantasme qu’il s’en était fait. Du désert, des kangourous, une chaleur étouffante et une auto-stoppeuse vulgaire et nymphomane….il va être temps de rentrer au pays !

Et là, le trou noir ! Nick reprend ses esprits  à Wollanup avec l’impression d’être passé dans une lessiveuse ! Angie l’a drogué et l’a ramené dans son village natal au milieu de nulle part ! 54 habitants, 4 familles, une usine de désossage de Kangourou et un passe temps : picoler de la bière sous le cagnard !

A partir de ce moment là une obsession : quitter ce trou ! Mais on ne se tire pas ainsi des griffes d’Angie ! Nick va devoir être patient, stratégique et surtout trouver un allier.

Ce roman est déroutant. Une farce dramatique et touchante. Merci Virginie pour cette découverte !

Cul de sac est aujourd’hui réédité sous le titre Piège nuptial.

piege nuptial

♦ Cul de sac de Douglas Kennedy

Traducteur : Catherine Cheval

Editeur : Gallimard

ISBN : 978-2070338306

Parution :mai 2006

Pages : 291

Un livre contre une critique avec Babelio mercredi 13 avril

11 avril 2016

Masse critique de Babelio revient avec  l’opération « un livre contre une critique » ouverte à tous, blogueur et non blogueur le 13 avril à partir de 7h. Une seule condition : avoir déjà posté sur Babelio une ou plusieurs critiques…

La règle du jeu : vous choisissez dans la liste le(s) livre(s) que vous aimeriez lire, et si vous êtes tirés au sort, Babelio vous l’enverra par la poste. Seule contrepartie :  dire ce que vous en avez pensé, sous la forme d’une critique positive ou négative, sur Babelio (et sur votre blog si vous en avez un).

Rendez-vous le 13 avril à partir de 7h ici pour participer.  Découvrez ici la liste des livres disponibles.

Les titres qui me font de l’œil parmi la sélection :

1 2

 

La fabrique pornographique de Lisa Mandel

8 avril 2016

9782203095298_1_75Au vu du mot « pornographique » dans le titre je pense que le ratio visite versus lecture de cette chronique va être le plus faible depuis la naissance de ce blog ! Ami pornophage arrivé ici en cherchant du bandant, du foutre, du coquin, du salace je vais te décevoir, toutefois si tu aimes la BD reste !

Lisa Mandel met ici en dessin une enquête de Mathieu Trachman – Le travail pornographique, La Découverte, 2013 – auprès  des réalisateurs, producteurs, acteurs et actrices de films pornographiques. Loin de tout jugement, de tout misérabilisme ou stigmatisation nous suivons le parcours de Howard et Betty qui se lance dans le milieu.

Howard est vigile dans un grand magasin. Lorsqu’au salon de l’érotisme il rencontre Paméla star du porno amateur il se lance tel une groupie et lui fait par de son désir d’intégrer le milieu. Pamela lui propose sur le champ de participer au tournage d’une partouze ! Howard va alors rencontrer un producteur qui lui propose d’intégrer la cours des grands : le porno professionnel. Contrat conditionné au fait de ramener une petite nouvelle : voici Betty.

Betty, vendeuse, intègre le milieu et en découvre rapidement les us et travers : rémunération aléatoire,  elle est « gentiment » poussée à aller toujours plus loin, propositions douteuses….

Cette BD démonte pas mal d’idée reçue. Les actrices sont présentées consentantes, conscientes du milieu, lucides sur sa dureté et son cynisme sans en être des victimes. Elle aborde également le « double discours » des actrices et acteurs : d’un côté l’exubérance de faire ce métier par choix, par gout du sexe, par anticonformisme voir revendication, d’être heureux d’ainsi gagner de l’argent dans une ambiance potache et détendue et de l’autre un passif lourd à porter, des moments durs à vivre, la pression des producteurs et le sentiment d’être jetable des que le temps passe ou que le spectateur se lasse.

Le trait n’est pas vulgaire, il est même plutôt drôle par sa simplicité et son coté caricatural.

img96725-la-fabrique-pornographique-de-lisa-mandel-et-mathieu-trachman

♦ La fabrique pornographique de Lisa Mandel 

Editeur : Casterman

ISBN : 978-2-20309-529-8

Parution : février 2016

Prix : 12 €

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 257 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :