Skip to content

D’autres vies que la mienne d’Emmanuel Carrère

3 octobre 2010

Emmanuel Carrère écrit ici un livre intime, fort, noble et émouvant. Ce roman familial retrace deux drames, le tsunami lors de leur séjour au Sri-Lanka puis le décès de Juliette la sœur d’Hélène.

Tout commence par le Tsunami, la peur, le deuil, l’urgence. Un couple de Français ayant perdu leurs filles, les hôpitaux dépassés, le paysage dévasté, les survivants hagards. Emmanuel Carrère évoque le courage d’Hélène, sa maitrise dans l’organisation des choses, sont investissement. Il évoque son propre égoïsme et son sentiment de jalousie pour les moments que vit Hélène avec Jérôme le père de la fillette décédé. Helene part à la recherche du corps avec Jérôme, elle est un roc, un soutien. Elle retrouvera avec lui le corps de la fillette moment vécu comme extrêmement intime entre un père dévasté et une femme qui le soutien.

Lors du retour en France Hélène apprend la rechute d’un cancer de sa sœur, Juliette, juge à Vienne et mère de 3 enfants.

Emmanuel Carrère, nouveau venu dans la famille va rencontrer chaque membres, et chacun vont lui parler de Juliette, de son courage, de sa vie, de son travail de juge « dérangeante » de sa lucidité à organiser sa mort et surtout à organiser la vie sans elle.

Ce livre a été écrit plusieurs années après les faits, Emmanuel Carrère exprime le sentiment de ne pas être légitime dans ce rôle, il n’a quasiment pas connu Juliette, il est une « pièce rapportée » dans cette famille mais il est écrivain, il doit écrire ce livre. Au fil de ses entretiens avec Patrice le mari de Juliette, Etienne, juge à Vienne et collègue devenu ami de Juliette, on découvre une femme d’une dignité incroyable. Les longs passages sur son métier de juge aux affaires de surendettement sont passionnants et effarants. On découvre deux juges passionnés qui tentent de trouver des solutions à des cas que beaucoup qualifieraient de perdu, surendettement, maladie, piège des crédits à la consommation. On découvre les compromis, les choix, et parfois le sentiment que même le plan de remboursement calculé au plus juste ne pourra pas être tenu par des familles au bord du gouffre, sentiment d’impuissance et de révolte. Étienne explique leur « combat » contre les sociétés de crédits, on découvre un petit bout des rouages de la justice, les lois qui a première vue protègent l’emprunteur mais sont toute à l’avantage du créditeur, les recours devant la commission européenne dans le but d’obtenir un début de victoire juridique, les petites victoires cassées par la cours de cassation, le poids des organismes de crédit.

Patrice, l’époux de Juliette est d’un courage sans borne, d’une lucidité apaisante. Il évoque leur vie à deux, les enfants, leur rencontre, leurs passions, leurs désaccords, leurs origines.

Je ne souhaite pas en dire trop et ces quelques lignes un peu décousues ne rendront jamais la beauté, l’émotion et la force de ce livre. J’ai lu ce livre en pleurant, mais en pleurant dignement, sans me sentir piégée dans mes sentiments.

D’autres en parlent Cacahuète, Calypso, DjakLasardineMrs Pepys, Nanet,

Publicités
11 commentaires leave one →
  1. 29 septembre 2011 12 h 52 min

    J’ai été bouleversée par ce livre, qui m’a encore habitée plusieurs jours après l’avoir terminé.
    C’était le premier livre que je lisais de cet auteur et ça a été une très belle découverte.
    J’ai lu dernièrement « Un roman russe », moins prenant émotionnellement parlant, mais qui a confirmé tout le bien que je pense de cet écrivain.

    • 29 septembre 2011 13 h 03 min

      Je n’ai pas encore lu un roman russe, mais je peu te conseiller l’adversaire qui est un livre tiré d’un fait divers : le meurtre de sa famille par Jean-Claude Roman car ces mensonges sur sa vie allaient être découvert.

Trackbacks

  1. Cadeaux de dernières minutes… « Mes petites idées
  2. Quand les lectrices vous donnent envie de lire « Delphine's books and more
  3. D’autres vies que la mienne – Emmanuel Carrère « Delphine's books and more
  4. Emmanuel Carrère ce soir à Orléans « Mes petites idées
  5. Rétrospective Littérature et Cinéma du 10 janvier au 14 février 2012 à la Filmothèque « Mes petites idées
  6. Top Ten Tuesday #11 | Mes petites idées
  7. Ma vision de la lecture, à la demande de Chapitre Onze | Mes petites idées
  8. Top Ten Tuesday #12 | Mes petites idées
  9. D’autres vies que la mienne, d’Emmanuel Carrère | Cultur'elle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :