Skip to content

Mémoires d’une dame de cour dans la Cité Interdite de Jin Yi

3 octobre 2010

« Je suis tombée du ciel. Seulement, au lieu de mettre pied à terre, j’ai atterri directement dans les latrines ». C’est ainsi que He Rong Er, ancienne dame de la cour impériale chinoise, résume sa vie. Entrée à la cour à treize ans, elle a servi l’impératrice Cixi vers la fin de son règne.

Ce livre est né de la rencontre de He Rong Er et d’un jeune chinois, Jin Yi, alors étudiant en Histoire à l’université de Pékin. « J’écoutais la vieille dame me raconter son passé comme s’il s’agissait de légendes lointaines oubliées. Lorsque je l’avais rencontrée, elle était déjà une vieille femme aux joues plissées et aux cheveux blancs. Elle s’appelait He. »

Ces femmes inaccessibles évoluaient dans une cité fermée au monde extérieur, assujetties au pouvoir d’un empereur ou d’une impératrice.
Le mystère de la Cité Interdite a suscité de tout temps la curiosité. Les « mémoires d’une dame de cours » constituent un document qui nous permet aujourd’hui de pénétrer la palais.

He Rong er a conté oralement sa propre vie et celle, quotidienne, des dames de cour, consacrant une grande part de son récit à l’impératrice Cixi. On découvre comment elles travaillaient, s’habillaient, se nourrissaient. On apprend les goûts, les manies, les exigences des empereurs et impératrices.

Ce livre nous entraine dans un voyage codifié où chaque action, chaque geste est réfléchi, a un sens. La lecture laisse une impression d’un contrôle de soi et de ses gestes permanent, presque oppressant. Mais nous partons également dans un voyage féerique à travers les mythes et croyances, nous découvrons une vie organisé pour cohabiter avec les esprits et les Dieux.

Construite en 1420 sous la dynastie des Ming, cette étonnante et mystérieuse architecture qui abrita vingt-quatre empereurs resta inaccessible pendant cinq cents ans. La partie antérieure fû ouverte au public en 1914, puis en 1924 la partie postérieure, où vivaient les empereurs et impératrices.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :