Aller au contenu principal

Violette Nozière de J.M Fitère

3 octobre 2010

Violette Nozière, livre éponyme relate l’histoire incroyable de cette jeune fille parricide qui au fil de sa détention su évoluer, se remettre en cause et devenir un exemple de rédemption et de réinsertion, grâce il faut le dire à quelques coup du destin !

Paris des années 30, Violette est une adolescente choyée, aimée et admirée par ses parents. Il la pense étudiante, elle déambule dans le quartier latin à la recherche d’amourette et d’homme pouvant subvenir à ses besoins, il l’a croit avec une amie (imaginaire) elle est avec des hommes,  elle parviendra d’ailleurs à les convaincre de sa virginité malgré son infection syphilitique. En quelques mots Violette ment, vole et éprouve une haine tenace envers ses parents, haine quelle justifiera en accusant son père d’attouchement et de violence sexuelle. Version qu’elle reconnaitra être mensongère par la suite.

En aout 1933, Violette est arrêtée par le police pour avoir empoisonné ses parents avec du Sométal (un somnifère) dans la nuit du 21 aout. Elle avait ouvert le gaz et alerté les voisins afin de faire croire à une tentative de suicide. Son père est mort, seule sa mère a pu être réanimée.

En Septembre, Violette affirme que seul son père était visé par sa haine mais qu’elle a voulu tuer sa mère pour la punir de son silence et son obsession à ne pas voir ce qui se passait. Elle indiquera aussi avoir voulu épargner à sa mère la honte et la culpabilité.

L’opinion public refuse de voir en Violette une victime tant sa vie libertine et provocante scandalise. Les jurés seront eux convaincus que Violette a tué dans l’unique but d’obtenir son héritage afin de continuer à entretenir son amant, Jean Dabin.

Sa mère, pourtant partie civile, finit par pardonner à sa fille et implore le jury d’avoir pitié d’elle.

Violette est condamnée à la peine capitale le 13 octobre 1934, peine symbolique puisqu’à l’époque on ne guillotine plus les femmes. Le 25 décembre 1934 sa peine est commuée en réclusion à perpétuité. Grace à l’acharnement et le travail de son avocat qui suivi son affaire de bout en bout le maréchal Pétain réduisit sa peine à 12 ans de travaux forcés en aout 1942. (12 ans car c’était la limite maximale pour pouvoir bénéficier de remises de peine). En prison Violette fait preuve d’une conduite exemplaire. Elle devient aide-comptable de la maison d’arrêt de Rennes, fonction de grande confiance car elle était chargée de la gestion des pécules des prisonnières. Elle rencontre à cette occasion le fils du greffier comptable qui deviendra son époux. Elle sort donc de prison le 29 aout 1945 au bras de son compagnon !

Violette, durant sa rétention, est devenue très proche de sa mère qui a su lui pardonner. Ce pardon semble être le moteur de la capacité de Violette à se réinsérer.

Violette aura cinq enfants avec son compagnon, ils tiendront ensemble plusieurs restaurant et sa mère vivra à leurs cotés jusqu’à la fin de sa vie. Face à un tel exemple de réinsertion elle est réhabilitée par la cour de Rouen en mai 1963 et retrouve ainsi un casier judiciaire vierge.

Elle meurt le 18 décembre 1966.

Ce livre d’une vie se lit très vite, il fourmille de détails sur le procès, et relate de manière précise la vie de Violette jusqu’à sa mort. J’aurai aimé en savoir plus sur ce jeune avocat qui suivi le dossier de bout en bout, ses motivations ? Il semble avoir cru des le début en Violette et en sa capacité de revivre après ce geste impardonnable.

La vie de Violette Nozière a été adaptée à l’écran par Claude Chabrol en 1977, Violette est interprétée par Isabelle Huppert.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :