Skip to content

Un automne à River Falls d’Alexis Aubenque

4 octobre 2010

River Falls, petite ville en apparence tranquille des Etats-Unis, ses quartiers huppés sur les collines, sa banlieue, ses marginaux, sa police et son shérif : Mike Logan.

Deux crimes viennent troubler la quiétude de ce début d’automne. Robert Gordon, avocat, est retrouvé électrocuté dans le jacuzzi de sa villa sa jeune maitresse n’ayant rien entendu durant son sommeil. Le même jour un SDF roué de coup et jeté dans une rivière est amené à la morgue  dans l’indifférence générale.

Rien ne semble relier ces crimes. La mort de Gordon, qui semble avoir trempé dans des affaires immobilière louche, oriente la police sur la piste crapuleuse tandis que la mort du SDF n’émeut pas les foules.

Parallèlement nous découvrons deux personnages, Kyle et Stuart entamant leur rentré universitaire à River Falls. Ils sont très différent, Kyle est un beau jeune homme sur de lui tandis que Stuart est un garçon complexé et peu ouvert aux autres, toutefois on les sent très proches, Kyle est très protecteur avec Stuart. Ils cachent, pour d’obscure raison, leurs liens au et ne fréquentent personne en commun.

D’autres meurtres et faits très troublant surviennent. Le shérif Logan va devoir mener une enquête difficile le menant sur de nombreuses pistes et autant de cul de sac. Il obtient une aide précieuse de la part de son épouse Jessica Hurley, profileuse au FBI. Ils devront, pour résoudre l’affaire, remuer le passer et découvrir que le fait d’appartenir pour certains aux classes privilégiées de la société permet une impunité effroyable.

Ce polar est bien ficelé, il tient le lecteur en haleine. J’ai particulièrement apprécié le fait que l’entrée du FBI dans l’enquête ne soit pas prétexte à faire passer la police locale pour des nullards ce qui a le don de m’horripiler ! L’écriture est fluide, les personnages sont fouillés et les « histoires annexes » des personnages sont toutes aussi intéressantes que l’intrique elle-même. Ce livre met également un pied dans l’organisation et le fonctionnement des corporations d’étudiants conduisant parfois aux pires dérives.

Ce livre a obtenu le prix polar 2009 décerné lors du Festival du Polar de Cognac.

je remercie chaleureusement  et les éditions pour l’envoi et la découverte de ce livre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :