Aller au contenu principal

Jack l’éventreur demasqué de Sophie Herfort

7 octobre 2010

En 1888 à Londres dans le quartier de Whitechapel la police retrouve le corps sans vie et mutilé d’une prostituée en pleine rue. Cinq femmes seront assassinées en l’espace de quelques mois. Scotland Yard enquête, piétine, la presse se déchaine, des suspects sont désignés et jetés à la vindicte populaire, le tueur nargue les forces de polices par ses nombreuses lettres… Cette histoire vraie est celle de Jack l’Eventreur dont l’identité reste un mystère.

Ce fait divers fascine et intrigue depuis des décennies et on trouve de très nombreux romans, films, essais, série tv… au sujet de ce tueur en série.

Quelques essais :

Le livre rouge de Jack l’Eventreur de Stéphane Bourgoin (1998)

Mary Jane Kelly : la dernière victime de Didier Chauvet (2002)

Jack l’Eventreur : affaire classée de Patricia Cornwell (2003)

The complete Jack the Ripper de Donald Rumbelow (1975)

Les ripperologues (spécialiste de Jack l’Eventreur, de l’anglais ripper) tentent de percer le mystère de l’identité du tueur.

Dans son essai Sophie Herfort présente son coupable né de 20 ans de recherche passionnée et méticuleuse et c’est ce qui ressort vraiment à la lecture de ce livre. Chaque hypothèse est illustrée, argumentée, mise en parallèle. On sent à la lecture la très forte conviction de l’auteur ne laissant jamais place au doute à chaque fois où l’on est susceptible de se dire « oui mais si… » et bien une preuve tombe ! A tel point que parfois certain point sont abordé de manière redondante au fil du livre ce qui m’a semblé trop rigide et scolaire.

Il n’y aura jamais de coupable avéré des crimes de Whitechapel  étant donné que toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées. (Art 11  de la Déclaration universelle des droits de l’homme), tout ne restera donc qu’hypothèse et intime conviction.

La force de ce livre est le nombre incroyable de document auquel l’auteur à eu accès (rapport de police de l’époque, articles de journaux, lettres écrites par l’assassin présumé…). Sa théorie sur l’identité de l’assassin est très complète et cohérente, l’auteur dans cet essai nous transmet sa passion et nous fait parfaitement ressentir la place qu’a prit cette histoire dans sa vie. Ce livre est un travail trés sérieux.

L’introduction du livre revient sur plusieurs théorie de ripperologue (certaines assez farfelues) et la fascination que provoque Jack the Ripper.

L’auteur, Sophie Herfort, est professeur de français, licenciée de philosophie et formée à la psychopédagogie et à la neuropsychiatrie.

15 commentaires leave one →
  1. 7 octobre 2010 18 h 36 min

    Ce livre pourrait beaucoup m’ intéresser, mais l’auteur a t-il suivi la piste de Cornwell? (Le peintre Walter Sikert)
    Ou ne fait-il que des hypothèses de plusieurs assassins présumés?

    • 7 octobre 2010 19 h 45 min

      L’auteur réfute la piste de Cornwell et d’autres également en expliquant pourquoi dans son introduction. L’auteur monte tout son livre autour d’un seul assassin présumé, le livre est une démonstration de son unique théorie.

  2. 9 octobre 2010 13 h 14 min

    Ton nouveau blog est vraiment très joli, bravo, bravo! Plein de bisous

    • 9 octobre 2010 14 h 28 min

      Merci beaucoup Madeleine ! Je suis ravie d’être passé sur WordPress, c’est plus net, plus épuré, plus accueillant.

  3. 12 octobre 2010 14 h 30 min

    J’aime beaucoup les livres qui abordent le thème de Jack l’éventreur, je note donc celui-ci.
    Je découvre ton blog et j’aime beaucoup, joli, intéressant…

    • 12 octobre 2010 14 h 52 min

      Merci beaucoup Diane pour tes compliments. J’espère que ce livre te plaira !

  4. Newteam permalink
    18 octobre 2011 11 h 30 min

    Hello
    Effectivement ce livre est formidable et super bien rédigé….
    Pour avoir l’intime conviction il faut lire le chapitre 4 des mémoires de Sir Leslie Macnaghten « Days of my Years »
    Il donne des détails tels qu’il s’enfonce dans la culpabilité…..
    http://www.archive.org/stream/daysofmyyears00macnrich#page/54/mode/2up
    mais d’autre détails de sa vie sont également révélateurs.
    Entre autre il indique que le lendemain du dernier meurtre le 10nov 1888, l’assassin jack l’éventreur se suicide……
    Ce qui se traduit par c’est mon dernier meurtre j’arrête…..
    J’ai fait virer Sir Charles Warren…
    Il explique aussi sa haine des prostituées……….

    • 18 octobre 2011 11 h 59 min

      Merci pour ces détails et le lien Newteam. l’occasion pour moi de découvrir également openlibrary.

  5. denoyer permalink
    21 décembre 2011 12 h 54 min

    cela fessait longtemps que je m’interesser de prés a cette affaire et je voulais lire se livre car pour moi aussi le tueur etait le meme que celui de sophie herfort superbe livre bravo il est vraiment geniale je l’ai acheter jeudi je l’ai fini le vendredi affaire extremement d’ecrit par un auteur genial si vous vouler fair un cadeaux pour noél liser le . a 18 ans j’ai deja lu beaucoup de livre mais celuis la et sublime c’est une oeuvre d’art puis elle me conforte dans mais opinion donc un grand remerciment a madame sophie herfort et bonne continuation a elle merci pour le plaisir que j’ai prit le meilleur livre aux monde pour moi .

    • 21 décembre 2011 13 h 01 min

      Tu sembles avoir pris vraiment beaucoup de plaisir à la lire ! Ce n’est pas, à mon gout, le « meileur livre au monde » mais c’est effectivement une enquête très bien menée !

  6. Soul Free permalink
    17 août 2014 18 h 33 min

    bonjour,
    sur le forum Heresie, un membre « Swanson » démonte la théorie de Sophie Herfort
    http://heresie.forumactif.com/t169p255-jack-l-eventreur?highlight=jack

Trackbacks

  1. Le Jocond – Sophie Herfort « Daria blablate
  2. Perles… #8 « Mes petites idées
  3. Jeu – concours "littératures criminelles : de la réalité à la fiction" en partenariat avec Myboox. Les résultats ! | Mes petites idées
  4. Retour à Whitechapel de Michel Moatti | Mes petites idées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :