Skip to content

LA POLICE SCIENTIFIQUE MENE L’ENQUETE, 50 crimes élucidés par la science

15 octobre 2010

Les auteurs :

Steven A. Koehler : directeur du Forensic Epidemiological Department et enseigne l’épidémiologie à l’université de Pittsburgh (Etats-Unis)

David Owen : journaliste scientifique

Pete Moore : journaliste médical et membre honoraire du Trinity College (Royaume-Uni)

 

Ce livre est, aussi bien dans le fond que dans la forme, assimilable à un manuel scolaire. Chaque chapitre présente un élément important de l’analyse criminelle (empreintes, adn, poison, balistique, fibres…). Le chapitre démarre avec une explication détaillée du thème, comment ce thème est-il exploité et analysé et quels sont les conclusions que l’on peut en tirer le tout illustré de photo, schéma, plan…. On découvre ensuite une interview d’un professionnel (médecin légiste, photographe de la police, scientifique…) puis des « études de cas » d’élucidation de crime en rapport avec le thème abordé. C’est très scolaire et donc totalement dénué d’affect ce qui au début est assez troublant voir gênant mais ensuite nous permet de comprendre la démarche scientifique qui ne peu laisser intervenir l’émotion.

Un petit détail m’a particulièrement interpellé positivement, dans chaque étude de cas en introduction c’est la victime et non le criminel qui est notifiée. Ce livre ne nous explique pas comment devenir le parfait petit criminel mais au contraire nous prouve que la science permet de découvrir la réalité et que d’infimes éléments peuvent confondre un coupable. On découvre aussi des cas où la science a permit de prouver l’innocence de coupable trop vite « idéal ».

Les « études de cas » relate des faits de 1889 à nos jours et permet de découvrir ainsi l’évolution dans le temps de l’utilisation de la science au service de la police.

Ce livre est parfois assez complexe et va très loin dans le détail et l’analyse technique. Cela ravira les passionnés, comme moi, d’histoire criminelle mais pourra paraitre un peu barbant aux autres.

Attention toutefois certaines images sont dures (plaies, ossements, photos de scène de crime) ce livre n’est pas à laisser à la porté des enfants.

Je remercie chaleureusement  et les Editions Dunod pour l’envoi et la découverte de ce livre.

Publicités
4 commentaires leave one →
  1. 15 octobre 2010 13 h 09 min

    Hmm intéressant ! Je vais noter le titre !

  2. 17 octobre 2010 0 h 48 min

    Oui, ce livre a vraiment l’air intéressant! J’espère que tu vas bien, bon week-end, à bientôt! Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :