Skip to content

Enfin comprise !

24 mars 2011

Je vous invite à lire cet article paru sur Rue89 article interessant sur le non désir d’enfant face à la société.

Non les femmes qui ne veulent pas d’enfant ne sont ni des lesbiennes refoulées, ni des égoïstes notoires, ni des anormales qui ont un problème à régler avec leur enfance (vive la psycho de comptoir !) ou de froide carriériste.  Pourquoi le non désir d’enfant est-il si suspicieux ? Pourquoi ce sentiment général qu’une femme sans enfant est une femme malheureuse ?

Non ! Ce n’est pas l’enfant qui fait la femme ! Je suis une femme, je suis une compagne, je suis une amie, je suis la fille de, je suis la sœur de, mais je ne souhaite pas devenir la mère de. Pourquoi dois-je supporter les « tu verras tu changeras », les « tu as un problème ? » lourd sous-entendu d’un tu ne peux pas avoir d’enfant, les « tu as tort rien n’est plus beau dans la vie », phrases souvent dites par des gens qui ne pensent pas une seconde vous blesser tellement votre non désir leur semble incroyable… Non je n’ai pas tort, je n’ai pas tort car il n’y a pas de vérité en la matière. Il y a un ressenti, une histoire de vie, des peurs, des angoisses, des désirs. Pourquoi la société a-t-elle besoin de créer une « normalité » ? Comme si l’enfant était la consécration d’un couple heureux, une finalité, un happy end.

Je respecte les femmes qui ressentent ce désir, qui n’envisagent pas leurs vies sans enfants, qui depuis l’adolescence savent qu’elles deviendront mères alors pourquoi ne pas avoir ce respect en retour ? Surement parce que l’éducation, les médias, la « morale » nous ancre depuis des lustres que le fait d’avoir des enfants est une finalité, une normalité, que l’instinct maternel est présent en chaque femme ? Mais si ce fameux instinct n’était pas inné mais acquis ? La société acceptera-t-elle un jour que certaines femmes n’aient tout simplement pas envie ?

Ne pas vouloir d’enfant ne fait pas de moi un monstre froid. Ne pas vouloir d’enfant ne veut en aucun cas dire que je n’aime pas les enfants, raccourci trop vite fait. J’aime les enfants… chez les autres. Je ne ressens pas cette envie, je ne me projette pas dans l’avenir avec des bambins. Je me projette entourée de mon conjoint, de ma famille, de mes neveux et nièces, c’est ma représentation du bonheur.

 

planches de « Et toi, quand est-ce que tu t'y mets ? » de Véronique Cazot et Madeleine Martin (éd. Fluide Glacial).

 

Publicités
19 commentaires leave one →
  1. ptiterima permalink
    24 mars 2011 15 h 49 min

    j’aime bien ton sujet.je te comprends très bien, bien que je sois moi-même maman et que je me suis toujours imaginé avoir des enfants, je respecte ton choix et celui de toutes les femmes qui n’ont pas besoin d’enfants pour se sentir épanouies dans leur vie . Vouloir un enfant est personnel (dans le couple) , c’est un choix de vie et je trouve aussi que pousser ses proches à avoir un enfant ou pousser ses propres filles à en avoir pour pouvoir être grand-mère est déplacé. je me sens assez bien placée pour donner cet avis, l’ayant vécu et ayant plusieurs soeurs aux opinions différentes et je sais que certaines n’auront jamais d’enfant mais..et alors???!!! 🙂

    • 24 mars 2011 16 h 14 min

      Merci Ptiterima de ton commentaire. je suis ravie de ta visite ici ! C’est vrai qu’il doit être difficile pour certaines femmes de sentir une telle pression sur leurs épaules. J’espère que tes petits loups vont bien, tu les as initié à la chasse aux cistes ? 😉

      • ptiterima permalink
        24 mars 2011 16 h 49 min

        au moins on sait maintenant quelle question bête on doit éviter de te poser ! 🙂
        non mes p’tits gars n’auront pas la chance de connaitre ces pistes à moins que je n’y revienne pour eux justement dans quelques années! 🙂

  2. 24 mars 2011 21 h 15 min

    Bon trois commentaires sur trois articles en moins de cinq minutes, je fais fort sur ton blog ! Mais ton article me fait réagir puisque je fais aussi partie des personnes qui ne veulent pas avoir d’enfant. Cette semaine, trois cousines de mon âge ont appris qu’elles étaient enceintes, et je crains de devoir bientôt répondre à la fameuse question de « et toi ? »
    Je ne veux pas faire d’enfant mais j’aimerais adopter un enfant, permettre à un enfant qui vit en orphelinat d’avoir une famille « tribu » plus qu’une famille famille.
    Je peux adopter seule ou en couple ( quoique ça doit être plus facile en couple) et ça me plaît, c’est ça ma conception de la famille.

    • 24 mars 2011 23 h 50 min

      Je penses effectivement que la question est inévitable, et sera surement posée en toute innocence. Nous avons un peu la même conception de la famille, je pourrai adopter. C’est vraiment « avoir » un enfant dans le sens d’enfanter qui m’est aujourd’hui impossible.

  3. 25 mars 2011 0 h 27 min

    Moi aussi je me reconnais dans ton article et je n’ai d’ailleurs pas grand-chose à y ajouter, si ce n’est que ce qui est difficile c’est quand le conjoint, lui, veut des enfants… Je ne comprends pas en effet pourquoi on doit sans arrêt se justifier sur ce non désir, alors qu’on ne demande pas aux autres femmes pourquoi elles veulent des enfants! J’ai au fil du temps compris d’où venait mon blocage, c’est important je crois. Peut-être que plus tard j’en aurai un, mais je ne me sens pas prête du tout pour l’instant. Bien sûr on me rétorque toujours qu’il n’y a pas de moment où on se sent prêt à être parent, mais je suis persuadée qu’en revanche on sait quand on ne l’est pas…

    • 25 mars 2011 10 h 23 min

      C’est vrai que lorsque l’un dans le couple en veux et pas l’autre cela devient très compliqué, je ne pense pas que l’on puisse faire un enfant pour l’un ou y renoncer pour l’autre par concession sans un jour ou l’autre le reprocher…parfois trop tard.
      Je te rejoins parfaitement sur le fait que l’on sait pertinament lorsque l’on est pas pret.

  4. 30 mars 2011 20 h 41 min

    Je suis tout à fait d’accord avec et article.

    Je n’ai pas voulu avoir d’enfants moi non plus. Nous nous sommes fait accuser d’égoïsme et d’être des asociaux.

    Pourtant, une des solutions aux problèmes du monde est de faire moins d’enfants.

    Comme disait Brassens, je n’ai pas confiance dans l’avenir, je n’ai pas envie de me reproduire.

    • 30 mars 2011 21 h 56 min

      L’accusation d’égoisme… comme si nous devions avoir des enfants… Je ne connaissais pas cette citation de Brassens, merci !

      • 31 mars 2011 12 h 11 min

        Mais voyons, il faut perpétuer l’espèce, propager sa religion, étendre sa tribu…
        Sauf qu’avec 6 milliard s de personnes, ne faudrait-il pas repenser ce dogme ???

  5. 31 mars 2011 12 h 54 min

    J’avais une amie qui jurait qu’elle aimait les enfants (chez les autres), que la maternité n’était pas faite pour elle, que sa carrière comptait avant tout, qu’il n’y avait aucune obligation d’avoir des enfants etc… Puis elle a eu une nièce. Et m’a avoué qu’elle aussi elle aimerait un jour fonder une famille « avant qu’il ne soit trop tard »
    Alors oui pour avoir ses propres opinions, mais voila tout dépend de votre age et de votre maturité. C’est compréhensible de ne pas désirer être mère avant un certain age.
    Parfois le désir ne vient jamais et je crois qu’au dela de 45 ans, si ce n’est pas fait alors cela veut dire qu’on n’est pas une girouette!
    chacun est libre de ses choix et je les respecte, mais pas libre de me prendre la tête (à moi) avec des théories qui finalement changent tous les 4 matins!
    Merci pour l’illustration j’ai bien ri!

    • 31 mars 2011 13 h 12 min

      Je suis parfaitement d’accord sur le fait que les opinions dependent de l’age et surtout de la maturité. une opinion que l’on pensait ancrée au fond de nous-même peut vaciller un jour. Ce qui compte c’est que ce changement d’opinion ne soit ni sous une pression sociale ni sous un besoin de se « normaliser » aux yeux de notre entourage.

      Après, en ce qui concerne les girouettes c’est fatiguant effectivement !

  6. 4 avril 2011 11 h 06 min

    Coucou
    Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Pour l’instant je n’ai aucun désir d’enfanter et je ne sais pas si un jour j’en aurais envie je l’espère mais si ça ne m’arrive pas ce ne sera pas un drame non plus.
    J’ai des amies comme moi ou qui savent qu’elles n’en auront jamais.
    Mais tellement tellement d’autres qui en veulent ou qui en ont déjà… :s
    Je ne les comprend pas mais je les respectent comme elles ne me comprennent pas forcément non plus…
    M’enfin, si on a pas envie on n’a pas envie on n’a pas a ce justifier point 🙂

    • 4 avril 2011 11 h 45 min

      Il est parfois difficile de ne pas se justifier face à certaines reactions 😉

  7. 10 avril 2011 12 h 32 min

    Tombé par hasard sur ce billet en n’aviguant de blogs en blogs !!
    Je ne peux m’empêché de laisser mon premier commentaire ici, car je suis tellement d’accord avec ça !!
    Je ne veux pas avoir d ‘enfant et mon homme n’ont plus, ce qui facilite bien les choses je dois dire !
    Qualifié, d’égoiste, d’égocentrique, d’huluberlu….. etc etc .
    Du fameux tu verras plus tard tu le regretteras qui va s’occuper de toi quand tu seras vieille ?? !!!
    Ah bon car vous, vous faites des enfants pour qu’ils s’occupent de vous plus tard !

    Je suis assistante maternelle, j’adore les enfants mais comme toi chez les autres !!
    Quand je vois certains enfants que je garde 10h par jours avec des parents docteurs sans arrêt au boulot et qui pour certains enfants finissent par m’appeler maman, ou ne veulent même plus partir le soir de la maison, je me dit qui sont les égoistes dans ce cas là !! ??
    Moi je pars en balade à l’heure que je veux, ou je veux. En vacances je peux faire ce que j’ai envie à n’importe quelle heure sans que ça ne dérange personne il n’y a pas d’enfant qui s’ouffre à cause de moi.
    Certaines personnes ne veulent surtout pas changer leurs habitudes quand il y a un enfant, je retrouve certains enfants complétement épuisés le lundi matin avec cernes, car les parents ont fait tout pareil qu’avant en oubliant siestes, repas équilibrés alors ….. si ce n’est pas eux les égoistes alors moi je n’y comprend rien !!!

    Bravo pour le dessin c’est tout à fait ce que je ressent quand sa débarque « lol » !!!!
    Et bravo pour ce blog très chouette j’aime beaucoup il va partir dans mes favoris !!
    Bises et bon dimanche !!!

    • 11 avril 2011 21 h 22 min

      Merci pour ce commentaire ! C’est vrai que quand dans un couple les deux ne veulent pas d’enfant cela facilite beaucoup les choses ! Si un en veut et pas l’autre je pense qu’il doit être très difficile (dans le cas de non-séparation) de ne pas le « reprocher » à l’autre, surtout en vieillissant. Merci pour tes compliments cela me touche.

  8. 27 avril 2011 16 h 25 min

    Salut Delph, je suis maman de deux enfants que j’ai désiré, mais aujourd’hui si c’était à refaire je sais clairement que je ne le ferais pas.
    Je pense avoir été victime d’une sorte de complot inconscient visant à persuader les femmes que pour elle point de salut hors de la maternité; ce discours normatif est normal pour une société si elle ne veut pas mourir de vieillesse, mais les femmes qui ne sont vraiment pas faites pour ça, comme moi et apparemment comme toi, devraient pouvoir être plus soutenues dans leur choix.
    Faire des enfants sans réfléchir simplement parce qu’on vous dit que c’est merveilleux (et c’est un mensonge, il y a tellement d’aspects HORRIBLES) est une grave erreur, aujourd’hui je suis malheureuse, mon mari aussi car il ne me comprend plus, mes enfants aussi car ils sentent bien qu’ils me cassent les pieds… bref, bravo pour ta lucidité et ton courage!

    • 27 avril 2011 22 h 59 min

      Bonsoir BlackBird, merci de ce commentaire que je trouve très courageux, cela ne doit pas être facile d’arriver à faire ce constat. Tu pointes précisément la pression sociale subie et j’espère que malgré cela tu arriveras à redevenir heureuse.

  9. Adorina S. permalink
    2 mai 2011 14 h 09 min

    Je ne vois pas en quoi cela est égoïste de ne pas vouloir d’enfant . J’ai tendance à penser que c’est plutôt l’inverse. Les personnes qui font des enfants à tort et à travers , veulent des enfants pour eux ,non pour l’humanité .
    On est déjà trop, les ressources ne sont pas infinies.
    Et je vais vous dire, quand je vois des parents ,avec leurs deux enfants avec leurs trottinettes, plus deux autres dans la poussettes et de surcroit la femme qui est ENCORE enceinte , cela me répugne .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :