Skip to content

Ciné Jardins à Orléans : ça va swinguer !

19 juillet 2011

Durant les week-ends août la ville d’Orléans organise des projections cinématographiques sur grand écran dans des jardins de la ville, l’occasion, cette année de découvrir ou redécouvrir des films sur le thème de la musique.

Vendredi 5 août à 22h, campus de l’université de la Source sur l’esplanade de la Faculté de Lettres

Fame d’Alan Parker

Une bande de huit adolescents, plein de talent, suit des cours de danse et de chant à la célèbre High School of Performing Arts de New York, seule école artistique publique. Quatre années d’études sont prévues, au cours desquelles ils vont devoir travailler dur, sans certitude de réussite au concours final…

♦ Vendredi 12 août à 22h, parc de la Fontaine de l’Etuvée

The Blues Brothers de John Landis

Le moment est enfin venu pour le petit malfrat Elwood de retrouver son frère Jack, qui vient de passer plusieurs mois à l’ombre pour un lamentable hold-up… Après cette période de purgatoire forcé, ce dernier se sent comme des fourmis dans les jambes. Il n’a qu’une envie : reconstituer le petit groupe rock qu’il dirigeait et reprendre les tournées pour refaire le sou. Apprenant que l’orphelinat où ils ont passé leur enfance doit être fermé pour dettes impayées, les frères Blues décident d’accélérer le mouvement pour réunir, honnêtement cette fois, l’argent nécessaire pour remettre l’établissement à flot… L’entreprise ne s’annonce pas aussi facile qu’il n’y paraît… En effet, tandis que les deux gangsters repentis tentent de retrouver leurs compagnons de swing, un chapelet de policiers soupçonneux suit leurs moindres allées et venues. En tentant de leur échapper, Jack et Elwood se trouvent tour à tour confrontés à une mystérieuse jeune femme « détonnante », à une bande de néo-nazis, aux pompiers et même à l’armée !…

♦ Samedi 13 août à 22h, parc de la Fontaine de l’Etuvée

La Môme d’Olivier Dahan

De son enfance à sa gloire, de ses victoires à ses blessures, de Belleville à New York, l’exceptionnel parcours d’Edith Piaf. A travers un destin plus incroyable qu’un roman, découvrez l’âme d’une artiste et le coeur d’une femme. Intime, intense, fragile et indestructible, dévouée à son art jusqu’au sacrifice, voici la plus immortelle des chanteuses…

♦ Vendredi 19 août à 22h, Quai de Loire : la Capitainerie

Benda Bilili de Renaud Barret et Florent de la Tullaye

Ricky avait un rêve : faire de Staff Benda Bilili le meilleur orchestre du Congo.
Roger, enfant des rues, désirait plus que tout rejoindre ces stars du ghetto kinois qui écument la ville sur des fauteuils roulants customisés façon Mad Max. Mais avant tout il faut survivre, déjouer les pièges de la rue de Kinshasa, chanter et danser pour s’évader. Pendant cinq ans, des premières chansons à leur triomphe dans les festivals du monde entier, Benda Bilili nous raconte ce rêve devenu réalité.

♦ Samedi 20 août à 22h, Quai de Loire : la Capitainerie

La Fièvre du samedi soir de John Badham

Revêtu d’habits voyants et entouré de ses amis Bobby C. et Double J., Tony Manero, modeste garçon de courses de 19 ans, redevient tous les samedis soirs le roi du 2001, la plus grande discothèque de Brooklyn, où ses talents de danseur lui valent l’admiration de tous. L’occasion pour lui d’oublier, l’espace de quelques heures, la morosité de son existence et le mépris de sa famille, qui ne voit en lui qu’un raté. C’est au 2001 qu’il rencontre un beau soir Stephanie, qui danse presque aussi bien que lui. Impressionné, il lui propose d’être sa partenaire pour le prochain concours de danse organisé par la boîte de nuit…

♦ Vendredi 26 août à 22h, Jardin de l’Evêché

Piano Forset de Masayukl Kojlma

Une variation sur l’apprentissage du piano entre deux adolescents talentueux : l’un fils de bonne famille, l’autre, enfant des rues mais ayant en commun Mozart et Chopin.

♦ Samedi 27 août à 22h, Jardin de l’Evêché

Mamma Mia de Phyllda Lloyd

Donna, une mère célibataire, habite une île grecque au charme paradisiaque. Pour célébrer le mariage de sa fille Sophie, qu’elle a élevée seule, Donna a invité Rosie et Tanya, ses 2 plus proches amies. Rosie et Tanya, formèrent jadis avec elle le trio Donna and the Dynamos.
De son côté, Sophie a invité en secret les 3 hommes qui partagèrent brièvement la vie de Donna 20 ans plus tôt. Parmi eux se trouve le père inconnu qu’elle espère bien voir à son bras le jour du mariage… En 24 heures magiques et chaotiques, de nouvelles idylles vont fleurir et d’anciennes amours vont renaître sur cette île propice à tous les rêves.

Publicités
4 commentaires leave one →
  1. 21 juillet 2011 10 h 47 min

    J’irais bien voir Fame si le temps le permet…

    • 21 juillet 2011 11 h 00 min

      J’éspère qu’il fera beau ! je compte aller voir Benda Bilili et Mamma Mia.

  2. 2 août 2011 8 h 43 min

    Que de bons films ! J’adore Mama Mia ! =)

    • 2 août 2011 9 h 26 min

      Mamma Mia m’amuse beaucoup ! Le genre de film qui fait du bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :