Skip to content

Arrêtez-moi là ! de Iain Levison

17 août 2011

Ce livre est le récit de ce que l’on souhaiterait être un cauchemar, une angoisse anéantie par la sonnerie du réveil. Malheureusement ici personne ne dort et la spirale infernale est bien réelle. Jeff est chauffeur de taxi. Il prend en charge une femme à l’aéroport et la reconduit chez elle. N’ayant pas de monnaie, la cliente lui propose de rentrer et de l’attendre le temps qu’elle monte à l’étage chercher de quoi payer. Jeff patiente en observant le montant d’une fenêtre qu’il touche d’un air connaisseur ayant été poseur de fenêtre par le passé. Une fois payé il éteint son compteur et s’apprête à rentrer à la base après une longue journée. Sur le chemin il croise deux jeunes filles rentrant d’une soirée quelque peu alcoolisée. Bien que le règlement de sa société de taxi l’interdise, Jeff propose aux jeunes filles de les avancer. Une des jeunes filles vomit alors dans le taxi ! Une seule solution : lavage à grande eau et à la vapeur. Une fois son taxi propre Jeff peut enfin rentrer chez lui pour, ce qu’il ne sait pas encore, sa dernière nuit d’homme libre.

La fillette de la femme de l’aéroport à disparue et qui mieux qu’un homme ayant laissé des empreintes sur la fenêtre et désinfecté son taxi peut-être le coupable idéal ?

Commence alors une longue chute pour Jeff où la vérité n’a pas d’importance. Les « preuves » permettent de raconter une histoire crédible donc le coupable est trouvé. La présomption d’innocence ? Inconnue au bataillon. L’exhibition devant les médias d’un « coupable » non encore jugé ? Cela rassure la population sur l’efficacité (sic) de sa police.

Sauver la victime semble importer peu, il y a un coupable, il faut qu’il paie. Ce livre donne le tournis, à chaque page on espère, on se dit que tout cela est trop gros, que la vérité va être rétabli, mais non ! Saviez-vous qu’un innocent condamné vaut plus qu’une personne reconnue innocente par l’enquête ? Lorsque que l’on est un grand cabinet d’avocat se rémunérant par un tiers des indemnités perçues autant attendre le plus tard possible pour dévoiler son jeu. Vous avez alors un client condamné détruit psychologiquement, ayant tout perdu jusqu’à son honneur mais un client riche ! Ce roman inspiré de fait réel est incroyable, l’écriture de Ian Levison est au scalpel et imprégné d’un humour à la limite du cynisme.

Ce livre fait parti de ma selection du mois sur Myboox, il intègre également le challenge 100 ans de littérature américaine.

♦ Arretez-moi là !

Iain Levison

Traduit de l’anglais par Fanchita Gonzalez Batlle

Editions Liana levi

parution : juin 2011

prix : 18 euros

ISBN : 978-2-86746-565-9

Publicités
13 commentaires leave one →
  1. Yspaddaden permalink
    17 août 2011 22 h 08 min

    très envie de continuer avec Iain Levison après ma lecture de « Un petit boulot ». Kathel publie elle aussi un billet sur ce livre aujourd’hui, et voilà, j’ai envie de le lire…

    • 18 août 2011 9 h 17 min

      JU’ai lu « un petit boulot » il y a quelques années et on retrouve ici l’humour noir et la vision tranchée de l’auteur sur le système américain dans son ensemble. je vais voir le billet de Kathel.

  2. 17 août 2011 23 h 56 min

    Ouh la… Ça fait froid dans le dos !!

  3. 18 août 2011 4 h 05 min

    Khatel + toi = augmentation de Pal, c’est mathématiques

    Le Papou

    • 18 août 2011 9 h 18 min

      Tant que ta PAL ne touche pas le plafond continue le Papou ! 😉

  4. 18 août 2011 9 h 36 min

    Eh bie, si après nos deux billets, les envies de lire ce livre ne fleurissent pas… 😉

    • 18 août 2011 9 h 58 min

      Nous ne pourrons être tenu responsable des explosions de PAL 🙂

  5. 18 août 2011 22 h 00 min

    @Kathel et Delph : Ma PAL restera tel quel, malgré vos commentaires, la raison… déjà lu 😉

  6. 18 août 2011 22 h 23 min

    Bonjour,
    Le challenge histoire devient un challenge perpétuel si ça t’intéresse. C’est Lynnae (de livraddict) qui reprend le flambeau.
    Si tu as reçu un message de Bénédicte, merci de ne pas en tenir compte car elle n’a pas mon autorisation pour la reprise du challenge.
    A bientôt

    • 19 août 2011 12 h 54 min

      J’ai effectivement reçue un message de Benedicte. J’ai vu sur le forum que Lynnae reprenait le flambeau et j’attends son post à ce sujet pour m’inscrire et continuer l’aventure !

Trackbacks

  1. Jeu – concours "littératures criminelles : de la réalité à la fiction" en partenariat avec Myboox. Les résultats ! | Mes petites idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :