Skip to content

Partenariat Numériklivres : Macadam Gonzo de Jeff Balek

7 février 2012

Dans le cadre d’un partenariat avec les éditions NumériklivresMarilyn et moi-même avons  lu Macadam Gonzo de Jeff Balek. Je remercie chaleureusement Jean-François Gayrard pour la mise à disposition de ce roman.

espace

Un homme, le narrateur. Récit fictif ou autobiographie : on ne le saura pas. Un passé peu évoqué mais que l’on imagine parfaitement : divorce, éloignement des enfants, rupture familiale. Une entreprise qui coule, des avis d’huissiers et des relances de paiement qui s’accumulent et l’instant où tout bascule, juste le temps de mettre quelques affaires dans un sac plastique et c’est la rue. Paradoxalement le narrateur semble vivre cette mise à la rue comme une libération d’un poids, comme l’arrivée enfin d’un événement tant redouté. Son seul abri devient sa voiture, son seul refuge. Ce texte évoque une chute, un destin qui bascule comme si tout cette enchainement était indéniable et cela est glaçant car ce narrateur ressemble à chacun de nous et il a réveillé en mois une peur, celle de tout perdre.

Dans la rue le plus dur semble de rester humain, de ne pas devenir cette chose que les passants regardent avec pitié, dégout en baissant le regard et espérant ne jamais être à cette place. Quand nous les regardons la première pensée n’est-elle pas « pourvu que cela ne m’arrive pas » bien avant d’avoir une pensée pour l’inconnu mendiant ? Les SDF nous renvoient aux visages nos propres angoisses.

Le narrateur tente de survivre, il ose se rendre chez des amis ou connaissances profiter d’un repas, d’une douche, d’une nuit au chaud. Mais dans sa situation les amis se font rare. Il subit, afin de manger, l’humiliation d’un diner où il est le dindon de la farce face à des gens pleins de bons sentiments et de curiosité mais qui l’oublie de sitôt.

Le narrateur est parfois désinvolte, sarcastique comme si la situation lui faisait prendre de la hauteur. Plus de problème matériel quand on à plus rien !

Ce texte est court, percutant, incisif, il dérange sans jamais tombé dans le pathos.

Un regret toutefois, j’aurai aimé savoir ce qui se passe ensuite, en savoir plus sur la reconstruction d’un vie après la rue. Le texte se termine de manière abrupte presque brutale.

espace

L’avis de Marilyn : Cette histoire est percutante, frappante de vérité et bouleversante.  (…) un fait de société rarement traité en littérature, qui a le mérite de ne pas être plein de bons sentiments. Ce roman m’a beaucoup touché par sa simplicité.

espace

Macadam Gonzo de Jeff Balek

Editeur : Numeriklivres

ISBN : 978-2-92385-872-2

Format : Epub, Kindle

Prix : 3.99€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :