Skip to content

Partenariat Numériklivres : La théorie du genre d’André Delauré

27 mars 2012

Dans le cadre d’un partenariat avec les éditions Numériklivres, Diane et Kitty ont  lu La théorie du genre d’ André Delauré. Je remercie chaleureusement Jean-François Gayrard pour la mise à disposition de ce roman.

espace

Narrateur de l’histoire, Hamilton est un souris lettré, pointilleux sur l’emploi de cet inusité masculin. Logé dans le soubassement de la magnifique bibliothèque du bureau directorial d’une banque bordelaise, notre ami s’interroge sur le maniement complexe de la langue française, mais en use volontiers pour se faire l’écho des actions intrigantes de ses hôtes ou évoquer ses aimables voisins.

Il y a là : Vincent Mareuilh, directeur, vendeur surdoué, collectionneur de conquêtes féminines ; Bernard Chaumont, sous-directeur, téléspectateur avisé, chaud partisan du complot passionnel ; Dominique Champenois, superbe transsexuelle, triomphe du génie génétique ; Caroline Mareuilh, épouse bafouée, brûlante de désirs et vengeresse ; Mlle Soliveau dont le corps de troll cache un cœur d’or ; Patricia Ardouin, assistante n’assistant plus qu’avec modération ; Pépito, mainate aux rejets pourvoyeurs de victuailles ; Globule, acarien entouré d’une kyrielle de gosses…

Sans manquer de nous informer de sa propre vie familiale, Hamilton relate avec humour les sept journées qui en un an ont changé la vie de la banque et celle de Vincent, lequel, suivant sans le savoir un plan démoniaque de Bernard, s’est pris d’amour pour Dominique dont il ignore la fabuleuse transgénèse.

Dieu ne passa que sept jours à créer le monde (était-ce suffisant ?), il n’en faudra pas davantage à Hamilton pour vous le faire regarder avec d’autres yeux. (résumé éditeur)

espace

L’avis de Diane : Ce récit est d’une drôlerie et d’une finesse assez remarquables. L’auteur, à travers le personnage de ce souris, joue avec la langue française de belle manière. J’ai trouvé particulièrement plaisant d’assister à une tranche de vies humaines, qui en fin de compte n’est pas si surréaliste que ça, à travers les yeux d’un petit mammifère souvent méprisé. Il se rit de nous et est touchant de sensibilité.

espace

L’avis de Kitty: C’est aussi un animal cultivé (on ne squatte pas une bibliothèque impunément) qui cite Rimbaud et Baudelaire, pour les avoir dévorés naguère. C’est ce qui fait toute l’originalité de ce roman. Par ailleurs le suspens est maintenu jusqu’à la fin car l’on s’attend à tout moment à des rebondissements, qui sont à la hauteur des espérances. C’est donc un bien agréable (et court) moment de lecture, abordant sur le ton de la dérision et de l’humour le sujet sérieux  de l’identité sexuelle avec tous les préjugés qui font le lit de la discrimination.

espace

La théorie du genre d’André Delauré

Editeur : Numeriklivres

ISBN : 978-2-92406-073-5

Format : ePub, Kindle, Steaming

Prix : 3.99€

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :