Skip to content

Notre-Dame du Nil de Scholastique Mukasonga

27 juillet 2012

Notre-Dame du Nil est un lycée religieux rwandais près des sources du fleuve, perché en altitude. Ce lieu isolé de la ville et de ses tentations forment les futures « élites » féminine du Rwanda majoritairement Hutu, le nombre de Tutsi étant limité à 10% par quota. Ces jeunes filles sont la quasiment en guise de placement, une bonne éducation et une virginité conservée permettent aux familles de négocier un « bon » mariage que ce soit vis-à-vis d’intérêt financier ou du lignage.

Ces jeunes filles sont écartelées entre modernité et tradition, on place en elles un espoir de futur meilleur mais elles restent contraintes par le poids de la tradition. La vie au lycée se joue entre rivalité, passe-droit, drame, cabale et clan. Les Hutu n’estiment pas les Tutsi car elles sont la grâce au quota et non par leurs qualités propre ou grâce à leurs richesses. Les Tutsi sont à la fois animés d’une envie de réussir mais en même temps comme soumise à leur condition séculaire « d’inférieur ».

L’auteur nous décrit avec perfection le dilemme qui se joue en chaque fille. Elles sont écartelées entre le respect des traditions et croyances, les espoirs placés en elles par leurs familles, et l’envie de vivre des vies de jeunes adolescentes. Dans les passages où les jeunes filles rentrent dans leurs familles, parfois dans des campagnes reculées, la choc est d’autant plus flagrant. Elles sont traitées en privilégiées, elles en jouent, et en même temps on sent une distance s’installer voir une incompréhension.

Outre cet aspect très positif du récit ce livre ne m’a globalement pas plu. J’ai trouvé le passage du bon religieux blanc qui profite des fillettes quasiment au vu et sus de tous très cliché tout comme le personnage du « vieux blanc » qui voient en certaines étudiantes des déesses très caricatural et tout particulièrement les passages où l’auteur laisse sous-entendre qu’un blanc qui veut juste peindre les jeunes filles sans en faire également son quatre heures est une exception.

Je n’ai pas réussi à entrer dans les nombreux passages détaillant les rites et croyances. Le récit ne m’a pas semblé fluide et je n’ai pas réussi à me passionner pour l’histoire de ces jeunes filles.

espace

Notre-Dame du Nil de Scholastique Mukasonga

Editeur : Gallimard

ISBN : 978-2-07-013342-0

Parution : février 2012

Prix : 17,90 €

Pages : 223

Publicités
5 commentaires leave one →
  1. 28 juillet 2012 23 h 32 min

    Je l’ai vu sur 2 ou 3 blogs récemment, sûrement à cause du prix, ça a l’air intéressant.
    Bon weekend !

    • 29 juillet 2012 12 h 19 min

      Ce livre fait parti de la première série de 4 livres (sur 12) du Prix Océans. Le thème est intéressant mais ce livre n’est pas un coup de cœur pour moi. Bon week-end !

Trackbacks

  1. Prix Océans France Ô : les délibérations « Mes petites idées
  2. Prix Océans France Ô : la finaliste « Mes petites idées
  3. Prix Océans : deuxième édition | Mes petites idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :