Skip to content

Malta Hanina de Daniel Rondeau

1 août 2012

Ce livre est une invitation au voyage, je n’ai qu’une envie en le refermant : boucler mes valises et partir à la découverte de l’ile de Malte sur les pas de Daniel Rondeau.

Ce grand écrivain voyageur a été nommé ambassadeur de France par Bernard Kouchner durant deux ans à Malte, il est actuellement ambassadeur de France auprès de l’Unesco. Il nous parle de cette île, de son histoire de son évolution au fil des siècles en éclairant son récit  de son expérience, de sa connaissance des villes méditerranéennes et de ses voyages passées

Il nous compte l’histoire de ce « rocher », l’arrivée des templiers, les traces qu’ils ont laissées et ce qu’ils ont gardés de ce passage maltais, les relations difficiles avec le peuple Turcs, en liant passé et présent. Ce livre est plus qu’un récit de voyage. J’ai eu l’impression de marcher à coté de l’auteur à travers cet état, d’admirer les paysages, de visiter les chapelles, de déambuler sur les hauteurs, d’admirer la végétation tout en l’écoutant me parler de ses souvenirs, de ses amis, d’art, de littérature et de diplomatie.

Le livre est intéressant par les références et expériences hétéroclites de l’auteur. Il nous parler à la fois de littérature classique, de cinéma d’auteur, de ses discutions avec Anthony Burgess l’auteur d’Orange mécanique, de ces rencontres avec les puissants de ce monde puis fait une référence au récent La Religion de Tim Willocks. Cette diversité donne un sentiment de proximité agréable avec l’auteur, il ne nous noie pas sous son érudition mais nous invite à la partager.

J’ai trouvé la lecture très agréable, j’ai aimé la légèreté du texte qui semble parfois laisser l’auteur suivre ses pensées et souvenirs.

espace

Malta Hanina de Daniel Rondeau

Editeur : Grasset

ISBN : 978-2-246-79503-2

Parution : janvier 2012

Prix : 18,50 €

Pages : 295

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. 1 août 2012 11 h 13 min

    Ce livre ne laisse personne indifférent, en bon ou en moins bon….

    • 1 août 2012 13 h 50 min

      Je pense que cela est du au style du livre, ce n’est pas un roman mais bien une succession de tableau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :