Skip to content

Les racines du yucca de Koulsy Lamko

15 août 2012

Un écrivain africain, vivant en Amérique du Sud, souffre d’un mal étrange : un allergie au papier dans un premier temps, mais lorsque qu’il prend des gants pour tenir la cellulose ceux-ci deviennent irritant, comme si c’est, en fait, à l’écriture qu’il est allergique. Sur les conseils de son médecins il part dans la région du Yucatan où se sont réfugiés les rescapés de la guerre du Guatemala afin de recueillir leurs souvenirs et d’animer des ateliers d’écritures? Cette guerre a été particulièrement traumatisante par les exactions infligées aux civils et particulièrement aux femmes. Teresa soumet à l’auteur son récit de guerre. L’auteur se trouve alors confronté au doute : qui est-il pour « ré-écrire » un texte tel que celui-ci, un texte tellement intime et douloureux qu’en travailler la forme pourrait le dénaturer. Mais il doit le faire, il doit aider cette femme à exprimer par écrit son histoire malgré la douleur que ce la peut lui provoquer, il va l’amener à allez chercher au plus profond d’elle-même ses souvenirs et à revivre son traumatisme. Cela va entraîner l’auteur dans le même exercice d’introspection que son « élève » et va réveiller de vieux démons.

Autant le fond est passionnant, autant la forme ne m’a pas convaincue. les chapitres s’enchaînent sans réels liens et ce rend la lecture anecdotique. Le rythme de lecture est constamment casé par des apartés et cela ne m’a pas permis de m’attacher aux personnages. La lecture est également rendue confuse par de très nombreuses circonvolutions.

espace

♦ Les racines du yucca de Koulsy Lamko

Editeur : Philippe Rey

ISBN : 978-2-84876-184-8

Parution : avril 2011

Prix : 19 €

Pages : 285

espace

Mon coup de cœur de cette première série est sans hésitation Tangente vers l’est de Maylis de Kerangal.

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. 15 août 2012 22 h 44 min

    Décidément, celui-ci n’a pas vraiment plu ! J’ai retenu Malta Hanina et Scholastique…quelque chose !!! 🙂

    • 15 août 2012 22 h 50 min

      j’ai vu cela oui ! Pour ma part un coup de cœur pour Tangente vers l’est et un gros gros coup de cœur pour rêves brisés (sélection d’aout), la chroniques est programmée pour le 17 aout.

  2. 15 août 2012 23 h 43 min

    Alors Tangente vers l’est de Maylis de Kerangal est celui que je vais retenir (noté dans ma LàL). Bonne fin de semaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :