Skip to content

Rêves oubliés de Leonor De Récondo

17 août 2012

Ce livre nous relate la fuite de la guerre d’Espagne puis du franquisme d’une famille. Aïta, père de famille, est responsable d’une fabrique de céramique. Au moment de sa fuite sa famille se trouve à Irùn depuis déjà plusieurs semaines. A son arrivée la maison est vide et les occupants semblent avoir quitté les lieux précipitamment. Grâce aux informations d’une voisine sur le départ précipité il retrouve les siens à Hendaye. Ama, son épouse, leurs trois fils, les parents et les deux frères d’Ama ont trouvé refuge dans une maison prêtée par une amie.
Aïta va devoir devenir ouvrier dans une usine pour nourrir sa famille. La vie est dure, rustique, mais une phrase sera le leitmotiv de la famille : Être ensemble, c’est tout ce qui compte.

L’auteur nous fait vivre cette fuite, ce déracinement, à travers le regard des membres de la familles et notamment à travers celui d’Ama. Ama s’est mise à écrire au premier jour à Irùn. Seule, la nuit après avoir réalisé l’ensemble des tâches ménagères elle couche sur un petit cahier ses sentiments, ses ressentis, ses drames, sa douleur et la nostalgie de sa vie d’antan.

Petit à petit la douleur, la rancœur, la manque que ressent la famille laisse place à l’acceptation mais le chemin est long et douloureux. Dans cette famille chacun souffre en silence comme si l’inexpression de la souffrance apaisait celles des autres.

Ce livre est un véritable coup de cœur. Le texte est beau et grand. L’exode nous est comptée avec une véritable délicatesse dans l’écriture et beaucoup de pudeur.

Outre le texte, le livre est un bel objet. Le graphisme, la typographie, le papier on font un bel ouvrage agréable et doux.

espace

Rêves oubliés de Leonor De Récondo

Editeur : Sabine Wespieser

ISBN : 978-2-84805-107-9

Parution : janvier 2012

Prix : 17,25 €

Pages : 169

Publicités
14 commentaires leave one →
  1. 17 août 2012 14 h 27 min

    je le note

  2. 15 octobre 2012 11 h 17 min

    Il m’a frappé le titre « Rêves oubliés » . Quel est le sujet du livre? Merci.

    • 18 octobre 2012 21 h 07 min

      C’est la vie d’une famille qui fuit le franquisme.

      • saralaura permalink
        19 octobre 2012 11 h 01 min

        Ça m’intéresse, alors. Tante Coxa, tante de ma mère afuit aussi, avec son mari et ses deux gamins. Ils on habités Beziers toujours. Je me souviens très bien de ses histoires.

  3. Roxane permalink
    4 avril 2013 21 h 03 min

    J’aimerais approfondir une question à laquelle je dois répondre pour mes cours , quel est le rapport avec le franquisme ? Merci de m’aider

    • 4 avril 2013 22 h 13 min

      Le franquisme est le contexte du roman. La famille fuit le franquisme car le père, en tant que patron, devient un cible de violence. Bon courage pour ton devoir…

Trackbacks

  1. En chute libre de Carl de Souza « Mes petites idées
  2. Sauvage de Nina Bouraoui et Il était une fois, l’Algérie de Nabile Farès, clap de fin de la selection du Prix Océans « Mes petites idées
  3. 2012 s’achève… Vive 2013 ! « Mes petites idées
  4. Prix Océans France Ô : les délibérations « Mes petites idées
  5. Prix Océans France Ô : la finaliste « Mes petites idées
  6. Top Ten Tuesday #12 | Mes petites idées
  7. Saint-Maur en poche le 18 et 19 juin 2016, courez-y ! | Mes petites idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :