Skip to content

Bizango de Stanley Péan

24 août 2012

espace

Le Bizango est une personne ayant la faculté de fouiller la mémoire de son interlocuteur et ainsi de prendre l’apparence d’un être connu, tel un caméléon, pour mieux le surprendre, le duper ou… le sauver. Ce personnage est issue du folklore haïtien. Ce polar se passe à Montréal. Gemme une prostituée haïtienne est malmenée par le bras droit de Chill-O son mac également chef d’un gang. Le Bizango vient à son secours en mettant une raclée magistrale à l’agresseur et prend la fuite avec Gemme. Va s’en suivre une fuite et une lutte pour chacun : le Bizango qui tente de comprendre son pouvoir qui parfois s’avère être une malédiction et Gemme qui lutte contre la drogue et la peur de l’avenir.

En parallèle un duo de flic, dont un haïtien qui doit faire face aux préjugés policiers sur sa communauté, en effet la police a l’air de vite voir en chaque haïtien un coupable, sont sur la piste de Gemme et le Bizango sans le savoir en intervenant sur les nombreuses altercations et les corps que sèment derrière eux Gemme et le Bizango. Seule une journaliste semble prêter de l’importance au pouvoir de cet homme que chacun décrit différemment et qui semble avoir la faculté de disparaitre. Sauveur ? Diable ? Hallucination collective ?  Qui est-il ? Elle va enquêter sur ce phénomène et trouver ainsi des réponses à certaines questions.

Il y a une très importante communauté haïtienne à Montréal et elle rencontre beaucoup de problème d’acceptation par la population locale. Leur pratique religieuse, notamment le Vodou, est à l’origine de nombreux préjugés. Les problèmes rencontrés par la population haïtienne peuvent-être mis en parallèle avec les difficultés que rencontre la population musulmane en France. Les cultures s’entrechoquent et cohabitent avec difficulté.

Ce texte est vif et propose de nombreux dialogues dans un style parlé, mélange de haïtien et français.  Le français québecois offre des expressions et tournures de phrases originales ! L’action est rondement menée et les rebondissements s’enchaînent, toutefois j’ai trouvé la scène finale s’étirant en longueur. Ce polar est un bon moment de lecture et il m’a donné envie d’en savoir plus sur les croyances haïtiennes.

espace

Bizango de Stanley Péan

Editeur : Les Allusifs

ISBN : 978-2-923682-20-4

Parution : mars 2011

Prix : 18 €

Pages : 295

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. Loto édition permalink
    24 août 2012 22 h 34 min

    Si vous voulez découvrir l’envers du décor du monde du livre et les aléas de la vie d’un petit éditeur à compte d’éditeur ou bien en savoir plus sur les phases de conception d’un livre, n’hésitez pas à passer sur mon blog :

    http://lotoedition.canalblog.com/

    Cordialement

Trackbacks

  1. Le crime n’a pas de frontière : les participations « Mes petites idées
  2. Le crime n’a pas frontière : les auteurs « Mes petites idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :