Aller au contenu principal

Le rendez-vous manqué de Marie-Antoinette de Harold Cobert

30 octobre 2012

Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau, l’orateur du peuple, fervent révolutionnaire a eu une vie rocambolesque entre emprisonnement, fuite amoureuse,  et combat politique. Il devient député du Tiers-Etats et est un de ceux dont les discours à l’assemblée nationale sont restés dans les mémoires.

La déliquescence de la monarchie l’amène à un revirement politique. Il devient un solide appui de Louis XVI et se fait à ce titre rémunéré en tant que conseiller privé.

3 juillet 1790, Mirabeau rencontre secrètement Marie-Antoinette à Saint-Cloud. Ils prennent chacun un très gros risque à être vu ensemble. Marie-Antoinette exècre Mirabeau, cet homme qui a si durement lutter contre la monarchie voudrait aujourd’hui sauver le couple royale : elle peine à le croire et ne voit en lui que filouterie, manipulation et vice. La reine semble à la fois troublée et apeurée. Mirabeau plaide sa cause, s’explique, argumente, charme, mais la reine ne veut rien entendre. J’ai eu l’impression que confite de fierté elle préfère perdre sa tête que faire alliance avec son ennemi. Elle fait un amalgame entre l’ennemi de la royauté en tant que modèle de gouvernance et ennemi intime. Ce court texte est une joute verbale éloquente. L’auteur nous fait vivre cette entrevue et illustre les propos de faits historiques passés au gré des mémoires de l’un ou l’autre des personnages. Je suis passionnée par Marie-Antoinette et au long de son entrevue j’avais envie de lui hurler « écoute-le !, Il va peu-être sauvez ta tête » (oui, je tutoies Marie-Antoinette en toute décontraction). Mirabeau aurait-il pu permettre un passage de la monarchie à la république plus doux ? Personne ne le saura jamais mais ce rendez-vous aurai pu être un caillou dans l’engrenage de la violence qui suivi.

espace

Ce livre trouve sa place dans le challenge organisé par Philippe « Lire sous la contrainte » : lire un livre dont le titre comporte un prénom.

espace

 ♦ Le rendez-vous manqué de Marie-Antoinette de Harold Cobert

Editeur : Le Livre de Poche

ISBN : 978 2 253 16170 7

Parution : février 2012, prédédement paru en 2010 au Editions Héloïse d’Ormessson sous le titre L’entrevue de Saint-Cloud.

Prix : 5,60€

Pages : 162

5 commentaires leave one →
  1. 30 octobre 2012 17 h 51 min

    Il me tente beaucoup je le note dans ma LAL

  2. 4 novembre 2012 6 h 56 min

    Merci pour ta participation et bon dimanche.
    Rendez-vous le 10 pour les résultats et la nouvelle contrainte.

  3. 15 mars 2013 10 h 57 min

    Si tu aimes Marie-Antoinette, il y a une bande-dessinée où elle apparaît : Marie-Antoinette. la reine fantôme. Je n’ai pas trop aimé mais je te donne l’information au cas-où.

    Bonne journée

    • 17 mars 2013 15 h 19 min

      Merci Elodie, je vais voir à la médiathèque si je peux la trouver.

Trackbacks

  1. Challenge Reines et Courtisanes : soyez les bienvenu(e)s ! « Mes petites idées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :