Skip to content

Le mystère HB, une histoire du 36 quai des orfèvres de Pierre Dragon, Alain Gillot, Claude Cancès, illustré par Léo Quiévreux.

14 décembre 2012

Le-mystère-HB-36-Quai-des-orfèvresClaude Cancès est l’ancien patron du 36 quai des orfèvres et Pierre Dragon est membre de la Direction du renseignement de la Préfecture de police. Claude Cancès a vécu la prise d’otage de la maternelle de Neuilly.

Lors de cette prise d’otage en mai 1993 j’avais 10 ans. A la maison la télé n’était allumée que très rarement, elle était au fond de la maison dans la chambre d’ami. Toutefois je me souviens que ce soir la nous avons regardé les informations, je me souviens des images des policiers du RAID, des parents. Je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait mais je sentais que c’était grave. Maman nous a expliqué et je me souviens d’avoir eu peur.

Le jeudi 13 mai 1993 vers 9h30, un homme portant un casque de motard et une cagoule, fait irruption dans la classe de maternelle du groupe scolaire Commandant Charcot, à Neuilly-sur-Seine.

L’homme est armé et dispose d’explosifs. Il réclame une rançon de cent millions de francs (environ 15 millions d’euros). Rapidement les services de police font le rapprochement avec une explosion ayant eu lieu quelques jours plus tôt. Ils ont alors la preuve que l’homme maitrise les explosifs. Il retient en otage 21 enfants de trois à quatre ans et leur institutrice, Laurence Dreyfus.

Très vite l’information devient nationale et les médias sont présents en nombre. La prise d’otage prend un tour politique quand Nicolas Sarkozy (maire de Neuilly sur Seine – ministre du budget – porte-parole du gouvernement) intervient personnellement. Il négocie lui-même avec le ravisseur et lui porte lui-même des sacs d’argent en échange d’enfants. L’image de sa sortie de l’école portant un enfant dans les bras ferra le tour des médias. On ressent d’ailleurs à la lecture que l’intervention et le ton employé par Nicolas Sarkozy ne semble pas apprécié de tous, il semble y avoir la suspicion d’une récupération politique.

Petit à petit, à force de négociations et d’échanges contre du matériel et de l’argent, des enfants sont libérés, il n’en reste, à la fin, que six. La prise d’otage durera presque deux jours. Erick Schmitt le ravisseur est abattu par un policier du RAID lors de l’assaut. Sa mort créera une polémique qui laisse un sentiment d’aigreur au homme ayant géré cette crise.

 La BD nous permet de changer de point de vue, nous passons derrière la barrière médiatique et entrons dans l’opérationnel. La logistique mise en place (équipement, organisation), les actions de recherches pour trouver le plus vite possible l’identité du preneur d’otage, la cellule au ministère pour le déblocage de la rançon, les équipes qui analysent le texte remis par le ravisseur,… tous ces protagonistes “de l’ombre” sont ici mis en lumière. Nous découvrons le déroulement des évènements minutes par minutes. La BD nous donne exclusivement la vision professionnelle, c’est une vision très technique dont sont exclu le pathos et l’émotion et ce malgré le fait que la prise d’otage d’enfants touche chacun, l’efficacité et la réactivité ne doivent pas être brouillées par des facteurs émotionnels. J’ai trouvé cette BD passionnante et j’ai beaucoup apprécié le fait qu’en aucun cas HB en soit le héros, les héros ce sont les protagonistes qui ont permis que chacun des enfants soit indemne. Les dessins sont réalistes et le choix de couleurs plutôt sombre exprime la gravité du moment.

logo challenge  crime

espace

♦ Le mystère HB, une histoire du 36 quai des orfèvres de Pierre Dragon, Alain Gillot, Claude Cancès, illustré par Léo Quiévreux.

Editeur : Jacob-Duvernet

ISBN : 2847244344

Parution : novembre 2012

Prix : 13,99 €

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :