Skip to content

Némésis de Agatha Christie

13 janvier 2013

nemesisNémésis est la déesse grecque de la juste colère des dieux, parfois assimilée à la vengeance. Le nom de Némésis dérive du terme grec νείμειν (neïmenn), signifiant « le don de ce qui est dû ». Ce n’est pas vraiment une vengeance à laquelle nous avons affaire ici, mais à une volonté de rétablissement de la vérité à titre posthume. Miss Marple apprend, après le décès d’un homme rencontré quelques mois plus tôt, qu’il l’a désigné comme héritière d’une somme d’argent mais à une condition : qu’elle participe à un voyage où elle devra découvrir la vérité. La vérité sur quoi ? Sur qui ? À elle de le découvrir. Elle ne part de rien et va devoir faire la lumière sur une sombre histoire.

Ici pas d’empreinte, pas d’ADN, pas de laboratoire de police scientifique, pas de garde à vue juste une vieille dame futée, curieuse et pertinente.  Comme à son habitude Agatha Christie nous livre un roman parsemé d’indices jusqu’au chapitre final où tout est révélé.  Mais dans les romans d’Agatha Christie ce n’est pas le dénouement qui compte, c’est le plaisir de lire chapitre après chapitre une enquête qui se construit, le plaisir de suivre une fausse piste, les détails, les ambiances, les personnages. Dans les romans d’A. Christie le crime semble toujours être une « tâche » dans un décor champêtre et bucolique, elle utilise le crime, tel un chien dans un jeu de quille, pour venir bousculer une société ancrée dans la discrétion, le secret et l’apparence. Lire un Agatha Christie a un petit coté désuet mais est bien agréable !

espace

logo challenge  crime

espace

challenge BAC 2013

espace

challenge-170-grand format

espace

Némésis de Agatha Christie

Éditeur : Le Livre de Poche

ISBN : 2253055735

Parution : aout 97

Prix : 5,30 €

Publicités
6 commentaires leave one →
  1. saralaura permalink
    14 janvier 2013 20 h 33 min

    J’ai lu beaucoup Agata, beaucoup de ses livres. Je dirais que le crime serait un accident, un erreur dans toute l’ambiance de ses romans, Mais aussi necessaire donc l’ambiance retourne toujours perverse. On a envie de les lire ces livres il y a longtemps qe je n’en lise aucun!

  2. 17 janvier 2013 16 h 29 min

    Je ne sais pas si je l’ai celui-là mais je les prends l’un après l’autre dans ma collection sans tenir compte des dates de parution, Je verrai bien.
    Le Papou

Trackbacks

  1. Le challenge petit Bac d’Enna « Mes petites idées
  2. Le crime n’a pas de frontière : les participations « Mes petites idées
  3. Le crime n’a pas frontière : les auteurs « Mes petites idées
  4. Le challenge des 170 idées « Mes petites idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :