Aller au contenu principal

Opération Baucent de Bernard Viallet

19 février 2013

operation baucentGérard est bouquiniste spécialisé dans l’ésotérisme et le paranormal. Il tient boutique dans un quartier historique de Paris. Son échoppe croule sous les livres et est surtout fréquentée par des passionnés.

Un jour une femme se présente à la boutique et propose à Gérard une très forte somme d’argent pour lui racheter sa boutique ainsi que tout les livres sur le champs. Gérard refuse. La visite de mystérieux gros bras va rapidement le faire changer d’avis. Après tout à son âge l’idée d’une confortable retraite dans sa maison de Villedieu le Haut ne lui est pas si désagréable que cela.

Pourquoi cette échoppe intéresse-telle tant ? Que cache t-elle ?

Très vite les événements vont s’emballer. Virginie, la nièce de Gérard et amante de Paul Armen, chef d’entreprise également à la tête d’une organisation secrète, est enlevée.  De nombreux protagonistes vont alors intervenir et le récit va se diviser : d’une coté l’enlèvement de Virginie, de l’autre la chasse aux trésors à Villedieu le Haut.

Le roman présente deux aspects : un aspect didactique passionnant sur l’histoire ésotérique (confrérie, quête, symbole, histoire religieuse….) et un fictionnel assez burlesque entre pieds nickelés, coups ratés et amateurisme. J’ai eu l’impression que l’auteur a souhaité casser le coté théorique (qui m’a la plus intéressé) par des scènes d’actions assez rocambolesques. Certains personnages sont caricaturaux cela donne parfois un coté décalé au récit.

J’ai été interloqué du sort réservé à Virginie.  Au début du livre elle est enlevée  afin de rançonner Paul Armen mais très vite elle est oubliée de tous et l’auteur lui fait vivre des évènements sordides et brutaux. Il est étrange que son oncle et sa meilleure amie si inquiet au début semble avoir oublié jusqu’à son existence.  A moins que cela soit une manière de nous montrer à quel point la chasse aux trésors peu faire tourner les têtes et oublier la réalité.

Durant ma lecture une question me taraudait : quid du vrai et du faux ? Connaissance ou invention ? L’auteur m’a apporté la réponse, la voici : Pour « Opération Baucent », je me suis servi de mes connaissances personnelles, de mes lectures et de mes recherches sur les ordres de chevalerie et les confréries. Toute la partie historique est exacte, même l’improbable société du Vril. Par contre, tous les lieux et les personnages relèvent de la pure fiction. Il s’agit d’une œuvre purement romanesque.

 espace

Bernard Viallet se définie lui-même comme un « jeune » auteur d’une soixantaine d’années, ancien enseignant, mais qui a toujours écrit dès le plus jeune âge. son premier ouvrage « Le Mammouth m’a tué » a été publié en 2008. C’est un témoignage sur la réalité du boulot dans les banlieues dites « sensibles ».

espac

Je remercie chaleureusement Bernard Viallet de m’avoir envoyé et fait découvrir son livre.

espace

♦ Opération Baucent de Bernard Viallet

Editeur : The Book Edition

ISBN : 9782953210149

Parution : 2013

Pages : 311

Prix : 15,99 €

5 commentaires leave one →
  1. 19 février 2013 12 h 59 min

    ça m’a l’air un peu décousu, par contre le thème est intéressant !

  2. saralaura permalink
    19 février 2013 16 h 29 min

    Peut être très intéressant, avec des mistères, mais s’il n’y a guère de croyance sur l’esoterisme thème que ne m’interesse trop. Intéressant s’il s’agit d’une trame aautour de ce sujet. C’est comme ça?

    • 19 février 2013 21 h 48 min

      Le livre est l’histoire d’une quête que font plusieurs protagonistes indépendamment les uns des autres.

  3. 21 février 2013 18 h 25 min

    oui, ça me semble un peu confus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :