Skip to content

Treize raisons de Jay Asher

17 juillet 2013

13-raisonsClay, lycéen, reçoit une boite contenant treize cassettes audio enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Hannah semble tenir les 13 protagonistes pour responsables de son suicide. Les règles sont simples : écouter l’intégralité de l’enregistrement puis envoyer la boite à la personne suivante par ordre apparition dans son récit, si la règle n’est pas respectée les cassettes seront rendues publiques par une quatorzième personne qui dispose d’une copie et connait l’ordre d’apparition.

Dans cette petite banlieue bourgeoise des Etats-Unis, entre pelouses entretenues, aimable cordialité, et sourires éclatants Hannah a décidé de tout dire et de mettre les protagonistes face à leurs responsabilités dans son acte. Une revanche d’outre-tombe qui glace le sang. Clay est terrifié par la tâche qui l’attend. Il écoute les cassettes en parcourant les lieux dont elle parle. Hannah dit tout : ses peurs, ses joies, ses colères. Elle parle, elle crie, elle chuchote, elle chante, elle n’épargne rien ni personne. Clay aimait Hannah, l’écouter n’en ai que plus douloureux. Les autres ressentirons de la culpabilité, de la honte, de la haine mais lui c’est de la tristesse et une peine infinie qui l’envahie. Il écoute impuissant la lente descente au enfer d’Hannah, il découvre comment certains actes anodins ont pu la blesser, il souffre de n’avoir rien vu, de d’avoir rien pu faire. Il découvre comment la spirale c’est mise en route, des petites vexations quotidiennes au drame l’ayant conduit au suicide.

Ce livre m’a pris aux tripes, nous sommes mis face au récit d’outre tombe d’Hannah et savons que chaque mots relatés, chaque plaisanteries douteuses, chaque ingratitude l’a poussé un  peu plus vers la mort. Nous assistons à la souffrance de Clay et les passages où il donne sa version des faits brisent le cœur. Que d’incompréhension, de malentendu, d’acte manqué ! Sarah s’adresse à chaque protagoniste, elle lui détaille quel est la pierre qu’il a mis à l’édifice de son suicide.  Cela nous renvoi forcement à nos histoires personnelles : nous connaissons tous des gens qui ressentent du mal-être sans que l’on comprenne bien pourquoi, et sans aller dans les extrêmes, on prend la mesure ici du mal que peuvent provoquer « des petites phrases », des blagues de potaches…. Là où nous pensons nous en sortir d’un simple : c’est bon, je rigole….

Tout au long de la lecture j’ai eu envie de hurler à Hannah : ne fait pas ça ! Reste en vie ! Tu n’es pas seule !

Je reste sur une interrogation : Est-ce que l’élément dramatique survenu peu avant sa mort l’aurait conduit au suicide sans les « petites » vexations , les rumeurs de lycée à son sujet, les brimades… ? Hannah a analysé ce drame comme la preuve que sa vie ne valait pas d’être vécue, comme l’ultime prétexte justifiant de mourir.

Ce livre est catégorisé comme de la  littérature pour « young adult » et je remercie vraiment Jérémie de me l’avoir offert car je ne serai pas aller vers ce genre de littérature de prime abord.

Treize raisons de Jay Asher

Traducteur : Nathalie Peronny

Éditeur : Le Livre de Poche

ISBN : 978 2 01 323396 5

Parution : juin 2012

Pages : 316

Prix : 6,90 €

14 commentaires leave one →
  1. 18 juillet 2013 8 h 16 min

    Moi non plus je n’aurais pas été tentée sans ton billet, maintenant oui

  2. 18 juillet 2013 8 h 50 min

    Ta chronique donne envie de découvrir ce livre qui semble tout de même très particulier!

    • 22 juillet 2013 18 h 46 min

      Il est effectivement particulier, des écrits d’outre-tombe en quelque sorte. Ravie que ma chronique te donne envie de le découvrir.

  3. 18 juillet 2013 16 h 30 min

    Quelle suspense!
    Merci pour le livre, il m’est déjà arrivé, tu as reçu mon courrier. Je suis très heureuse. Merci et des gros bisous.

    • 22 juillet 2013 18 h 45 min

      J’ai bien eu ton mail Sara. Je suis contente que le livre soit arrivé à bon port et te souhaite une bonne lecture ! Je t’embrasse.

  4. 22 juillet 2013 13 h 20 min

    Une chose est certaine, tu me fais envie de retourner à mes lectures de mystère!
    As reçu mon com sur le livre que tu m’as envoyé?

  5. 28 juillet 2013 15 h 32 min

    Hmmm, moi qui ne savait pas quoi lire après Le Trône de Fer ! Ça me changera un peu🙂

    • 29 juillet 2013 8 h 11 min

      Effectivement ! Cela va te changer😉. j’emmène le Trône de Fer en vacances car je n’ai lu que la moitié du premier tome, avoir vu la série m’a remotivée à continuer ma lecture !

  6. Bee permalink
    9 août 2013 15 h 22 min

    Suite à ta critique, je l’ai immédiatement commandé en anglais.
    Je l’ai lu en deux jours, mais c’est uniquement parce que je n’étais pas en vacances, sinon je lui réglais son compte en 24h🙂

    J’ai néanmoins une petite réserve sur la fin. Pour moi, une fois la cassette de Clay et le retour de Justin passés, le suspense retombe un peu et j’ai plus traîné qu’au début. Il y a un decrescendo, je trouve.

    Mais j’ai beaucoup aimé quand même !🙂

    • 14 août 2013 8 h 10 min

      Je suis ravie que la lecture t’ai plu ! Je suis toujours heureuse (et fière je l’avoue) lorsqu’une de mes chroniques entraîne la lecture du livre et d’autant plus lorsque le lecteur y retrouve ce que j’ai exprimé. C’est la rançon du blog😉

  7. 9 décembre 2013 14 h 18 min

    Arf moi je ne suis pas du tout du même avis que toi, je n’ai pas du tout accroché à ce livre mais c’est surement une question de goût🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :